• Passage de nuit des écluses avant Strasbourg (Photos Anne L)

    Passage de nuit des écluses avant Strasbourg (Photos Anne L)

    il y a déjà un bateau dans l'écluse 

    Passage de nuit des écluses avant Strasbourg (Photos Anne L)

    oui, nous l'avions vu aux escales : un Suisse 

    Passage de nuit des écluses avant Strasbourg (Photos Anne L)

    on se rapproche , il y a de la place

    pour 3 ou 4 bateaux de 110 à 120m

    "Rien ne bougeait à son bord quand nous nous sommes glissés avec douceur tout contre lui. J'allais du pont avant au pont arrière d'un pas pressé pour ne rien manquer de la manoeuvre et j'ai observé l'homme d'équipage qui, seul et sans bruit, surveillait l'entrée précautionneuse du navire dans l'écluse pour l'y amarrer ensuite. La montée de l'eau nous a rapidement hissés, le Viking et nous à hauteur du quai puis, sortant de sa torpeur, le Viking s'est décollé du bord et s'est avancé dans la nuit, avec l' élégance d'une tortue marine qui rejoint la mer après avoir pondu."

    Texte Anne . L  

    Passage de nuit des écluses avant Strasbourg (Photos Anne L)

    il faut se serrer , on est à quelques centimètres du mur

    Passage de nuit des écluses avant Strasbourg (Photos Anne L)

    le niveau est bon : ouverture

    arrivée à Strasbourg dans quelques heures et visite de la ville

    à bientôt

     

     

    « la Jolie ville universitaire de Hiedelberg, jumelée avec MontpellierStrasbourg , fin de la croisière, visite de la ville »

  • Commentaires

    2
    Dimanche 30 Août 2015 à 19:12

    Anne me fait part de son souvenir:

     j'ai revécu cette nuit silencieuse et étrange du passage de l'écluse au côté d'un autre Viking lors de la croisière sur le Rhin. Rien ne bougeait à son bord quand nous nous sommes glissés avec douceur tout contre lui. J'allais du pont avant au pont arrière d'un pas pressé pour ne rien manquer de la manoeuvre et j'ai observé l'homme d'équipage qui, seul et sans bruit, surveillait l'entrée précautionneuse du navire dans l'écluse pour l'y amarrer ensuite. La montée de l'eau nous a rapidement hissés, le Viking et nous à hauteur du quai puis, sortant de sa torpeur, le Viking s'est décollé du bord et s'est avancé dans la nuit, avec l' élégance d'une tortue marine qui rejoint la mer après avoir pondu.

    1
    Vendredi 28 Août 2015 à 12:01

    Que c'est dommage!

    Tous les commentaires de mes articles ont sauté avant ceux-ci mais je tiens à remercier Anne qui est la photographe de cet article tout à fait unique : elle n'a pas dû dormir beaucoup dans sa" doudoune enfilée en vitesse sur sa nuisette(sic)" seule sur le pont  avec un matelot qui guidait les manœuvres :"jamais je n'oublierai cette nuit là " ,écrivait- elle

    Bravo pour avoir été la seule sur les 196 passagers à avoir eu ce courage

    nicole81

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :